FrançaisEnglish
Bruges







La ville antique d'Ephèse

Ephèse est une très ancienne cité antique. Son origine se perd dans les légendes et remonterait à plus de 2000 ans avant JC. Mais c'est en 27 avant JC que la ville prend son essort et sa noblesse, lorsque l'empereur Auguste décide de faire d'Ephèse la capitale de la province d'Asie à la place de Pergame.

Située près de l'embouchure du Caystre sur la mer Égée, Ephèse était un très grand port marchand, mais aujourd'hui la mer y est très éloignée, à cause de l'ensablement de cette zone. 


Le théâtre antique d'Ephèse
Le théâtre antique d'Ephèse
(cliquez sur la photo pour agrandir)

Notre visite d'Ephèse commence par le grand théâtre antique d'Ephèse. Ses dimensions sont très impressionnantes : 154m de diamètre et 38m de hauteur. Il pouvait accueillir près de 25 000 spectateurs. 

Il était également richement décoré : du marbre coloré recouvrait autrefois les gradins.

Le théâtre d'Ephèse
(cliquez sur la photo pour agrandir)

Le théâtre d'Ephèse

Le théâtre d'Ephèse

Le théâtre d'Ephèse

On quitte à présent le théâtre pour se rendre vers les thermes et la bibliothèque. Pour se faire, on emprunte la rue de marbre. Cette grande avenue était jadis totalement couverte et abritait les passants sur toute sa longueur. Aujourd'hui, seules les pieds des colonnes et quelques arches subsistent.

Sur une dalle en marbre de cette rue, on peut découvrir une inscription représentant une tête de femme et un pied. Cette inscription indique en fait aux passants, la direction de la maison close...


La rue de marbre
La rue de marbre
(cliquez sur la photo pour agrandir)

direction de la maison close
Direction de la maison close
(cliquez sur la photo pour agrandir)


Au bout de la rue de marbre, on arrive devant la Bibliothèque de Celsus.

Construite entre 114 et 117 avant JC, en l'honneur de C.J. Celsus, elle contenait près de 12 000 rouleaux de parchemins. Cela en faisait l'une des plus riches du monde antique, après celles d'Alexandrie et de Pergame. Elle fût ravagée par un incendie au 3e siècle. La façade du batiment a été entièrement restaurée entre 1970 et 1989, ce qui explique sa beauté actuelle. 


La bibliothèque de CelsusLa bibliothèque de Celsus
(cliquez sur la photo pour agrandir)

La bibliothèque de CelsusLa bibliothèque de Celsus
(cliquez sur la photo pour agrandir)

La bibliothèque de Celsus
La bibliothèque de Celsus
(cliquez sur la photo pour agrandir)

Sur la façade, se trouve 4 statues, symbolisant les 4 qualités de Celsus :

La sagesse, la fortune, la science et la vertue. 


La sagesse
La sagesse
(cliquez sur la photo pour agrandir)

La fortune
La fortune
(cliquez sur la photo pour agrandir)

La science
La science
(cliquez sur la photo pour agrandir)

La vertue
La vertue
(cliquez sur la photo pour agrandir)

Sur la droite de la bibliothèque se trouve la Porte de Mazeus et Mithiridate. Cette porte permet d'accéder à l'agora inférieure : vaste quadrilatère de 110m de côté, encadré par un portique abritant de nombreuses boutiques dont certaines étaient sur deux étages. Non loin du port, c'était le centre commercial de la ville. 


La Porte de Mazeus et Mithiridate
La Porte de Mazeus et Mithiridate
(cliquez sur la photo pour agrandir)

La Porte de Mazeus et Mithiridate
La Porte de Mazeus et Mithiridate
(cliquez sur la photo pour agrandir)

L'Agora inférieure
L'Agora inférieure
(cliquez sur la photo pour agrandir)

L'Agora inférieure
L'Agora inférieure
(cliquez sur la photo pour agrandir)

L'Agora inférieure
L'Agora inférieure
(cliquez sur la photo pour agrandir)

Depuis la bibliothèque, on remonte vers la partie haute de la ville. Pour cela, on emprunte une voie très importante dans la ville : la rue des courètes. Les courètes étaient les prêtres chargés d'administrer le culte du temple d'Artémis. Cette rue était donc la voie sacrée et toutes les processions la parcouraient. Ainsi, côté sud se trouvaient les boutiques et côté nord, les stèles, fontaines et temples. 

Comme par exemple, le temple d'Adrien, construit par un riche habitant pour s'attirer les faveurs de l'empereur Adrien. 



La rue des Courètes
La rue des Courètes
(cliquez sur la photo pour agrandir)

Le temple d'Adrien
Le temple d'Adrien
(cliquez sur la photo pour agrandir)

Bas-relief du temple d'Adrien
Bas-relief du temple d'Adrien
(cliquez sur la photo pour agrandir)

La partie haute de la ville était principalement réservée à l'administration. On y trouve donc l'Odéon qui était le lieu de réunion du sénat. Près de 1400 personnes pouvaient siéger dans cet odéon qui était autrefois couvert.



Vers la partie haute de la ville d'Ephèse
Vers la partie haute de la ville d'Ephèse
(cliquez sur la photo pour agrandir)

L'Odéon d'Ephèse
L'Odéon d'Ephèse
(cliquez sur la photo pour agrandir)

L'Odéon d'Ephèse
L'Odéon d'Ephèse
(cliquez sur la photo pour agrandir)

Notre visite s'achève ainsi...

Il faut toutefois noter que seulement 1/10e de la superficie d'Ephèse a été mis à jour en près de 130 ans....


Dernier regard sur le théâtre
Dernier regard sur le théâtre
(cliquez sur la photo pour agrandir)





Les photos de ce site sont protégées par Copyright [© 1Monde2photos.com]. Toute reproduction, partielle ou totale, est interdite sans accord de l'auteur.

Google
 
Classement de sites - Inscrivez le vôtre!
vitamines les plus importantesSites Photographie